La prise de conscience…

Lorsque j’étais ado, je ne me posais pas vraiment de question sur ce qu’il y avait dans mon assiette… à tel point que j’étais même adepte (sans excès) de certains fast-food. A l’époque, c’était avant tout la simplicité et le pas cher qui primait sur la qualité.  Malheureusement c’était pareil à la maison : les grandes surfaces, boites de conserves, produits surgelés etc… ont longtemps été mon mode d’alimentation.

La première fois que je me suis tournée vers le « naturel« , c’était pour ma santé qui n’était pas bonne. J’en avais marre d’encrasser mon corps de médicaments. Il a fallu attendre la majorité pour que je pousse enfin la porte d’une biocoop, pour acheter des huiles essentielles et de la spiruline.

C’est depuis ce jour que la machine est enclenchée !

Les effets bénéfiques de ces produits ont soulagés les maux tout au long de l’année… Il ne restait plus qu’à prendre en main mon alimentation, je vivais encore chez ma mère et pour elle ce que je voulais instaurer coûtait « trop cher« , chaque semaine je faisais mes propres courses en chassant de ma vie certaines choses purement commerciales et mauvaises EXIT pâte à tartiner, céréales « minceur« , plat préparés…BONJOUR lait végétal et produits bio !

Petit à petit de nouvelles habitudes se sont instaurées mais encore rien d’important comparé à aujourd’hui, le plus gros changement s’est fait il y a 5 ans quand je suis venue m’installer en Bretagne, région agricole, liberté car enfin chez moi… je pouvais faire ce que je voulais ! yes

Je me suis toujours sentie en décalage par rapport à la vie que je menais en Provence mais, maintenant je peux faire les choses comme je l’entends, à moi les marchés le vendredi matin, les produits bio, en vrac et un vrai bol d’air pur qui a largement améliorée ma vie !

 

LA Révélation pour moi : Moins c’est mieux

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Kory and Cie dit :

    Et puis il faut dire que la Bretagne est bien avancée niveau écologie. On y trouve très facilement du bio et local 🙂 C’est mon soucis, en région parisienne, les circuits courts ne sont pas simples à trouver. Sur le marché, les produits viennent souvent de rungis -_-

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s